24 juin 2012

Dystopiales 3

Pour terminer le week-end en beauté, je suis allé à la dernière journée des 3ième dystopiales. Prévue initialement à la librairie Scylla, cette journée à été re-localisée, cause météo, à la librairie Charybde. Par conséquent, je suis allé de Scylla en Charybde :).

J’y ai rencontré Yves et Ada Rémy, pétillants septuagénaires bien trop rares en S3F, qui nous ont fait une amusante démonstration d’écriture de dédicaces à deux mains (je ne pense pas qu’ils soient ambidextre. Si je me trompe, remplacer « deux » par « quatre »… ou « trois »). Mariés depuis 55 ans (respect !) et toujours complices, Ada m’a expliqué pourquoi son mari était toujours cité en premier : dans l’autre sens, ça fait un peu trop « Adam et Eve ».

Rencontré aussi Thierry Acot-Mirande et Julien Campredon. De ce dernier, j’adore les titres de ses bouquins : par exemple « Brûlons tous ces punks pour l’amour des elfes ».

Vous l’aurez compris, ce week-end a été bien chargé (bonjour monsieur le banquier…) et bientôt sur ce site les critiques de mes emplettes.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire