24 juin 2014

Dæmone – Thomas Day


Ce livre a une histoire : d'abord publié au Bélial sous le titre « Les cinq derniers contrats de Dæmone Eraser », remanié pour être édité sous le titre « Dæmone » toujours chez Bélial pour et enfin publié dans sa version poche chez Folio SF.

Gladiateur du futur, David Rozenberg A.K.A. Dæmone Eraser se voit proposer un contrat Faustien dans l'espoir de retrouver sa compagne plongée dans un coma irréversible. Ce contrat porte sur l'élimination de cinq personnes (pas d'enfant, pas d'innocent). Version combative d'Orphée, Dæmone visitera des enfers créés par l'homme pour atteindre son objectif.

Totalement assumé par l'auteur, ce texte est une série B de science-fiction (sans la science) et par conséquent certainement pas le meilleur Thomas Day bien qu'il se laisse lire (très rapidement).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire