17 janvier 2013

La guerre des chiffonneurs – Thomas Geha

Après le post-apo avec « A comme Alone » et « Alone contre Alone »…
Après la fantasy avec « Le sabre de sang T1 » et « Le sabre de sang T2 »…
Après les nouvelles avec le recueil « Les créateurs »…
…Le space-op avec « La guerre des chiffonneurs » !
Marcus, humain adopté par la race jadoinne, s’en va avec son pote félidé, en quête d’un chiffonneur, appareil magique permettant les déplacements instantanés dans l’univers connu (et inconnu).
Les personnages sont atypiques, les dialogues sont savoureux, les aventures sont rocambolesques. Bref… un divertissement parfait dans les (sinistres) transports en commun et sous un climat tout aussi déprimant.
Encore une fois, comme mon résumé, c’est trop court ! Il se passe plein de trucs et on a pas le temps de s’ennuyer mais au bout d’un (relativement bref) moment, on se rend compte qu’on est déjà à la dernière page, et ça, ça frustre !
Sans déconner, j’espère qu’il y aura une suite… Sinon j’irai jusqu'à Rennes juste pour le frapper (derrière la tête).

6 commentaires:

  1. Yes, je plussoie, c'est ultra rythmé, ultra fun, ultra jouissif !
    La suite, viiiiiite ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu lui tiens les bras et je tape. Deal ?

      Supprimer
  2. Dis donc tu frappes pas Thomas Geha toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon... D'accord... Je lui paierai une bière la prochaine fois que je le croise ;) Satisfaite ?

      Supprimer
  3. tutut, c'est mon tour pour la bière.

    RépondreSupprimer