3 novembre 2012

La citadelle Hyponéros (Les guerriers du silence T3) – Pierre Bordage

Chroniquer un livre SF de Bordage est une gageure, et celui-là encore plus ! Ce roman fleuve (670 pages écrit tout petit) conclue la trilogie des guerriers du silence. Comme toujours avec Bordage la fin est positive (voire un peu cul-cul) mais le chemin est laborieux.
La profusion des personnages impose au lecteur une grande implication (c’est qui lui déjà ? ah oui ! mais qu’est-ce qu’il faisait la dernière fois ? et puis… il avait pas un autre nom ?).
Je suis content d’avoir fini cette trilogie mais pour me reposer la mémoire, j’ai besoin de revenir pour un temps à des récits plus linéaires et moins touffus.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire